Contribution

 



Dura lex, sed lex :
La loi est dure mais c'est la loi.
 
"L'éducation est l'arme la plus puissante qu'on puisse utiliser pour changer le monde" Nelson Mandela

CONSTITUTION
(LOI N° 2016-886 DU 8 NOVEMBRE 2016 PORTANT
CONSTITUTION DE LA REPUBLIQUE DE LA CÔTE D’IVOIRE)

TITRE III :

DU POUVOIR EXECUTIF

 

 

 

CHAPITRE 3 :

DU VICE-PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE

 

 

 

ARTICLE 78

Le vice-Président de la République est élu pour cinq ans au suffrage universel direct. Il n'est rééligible qu'une fois.

Le candidat à la vice-Présidence de la République doit jouir de ses droits civils et politiques et doit être âgé de trente-cinq ans au moins. Il doit être exclusivement de nationalité ivoirienne, né de père ou de mère ivoirien d'origine.

 

 

 

ARTICLE 79

Le vice-Président de la République élu prête serment, dans les conditions fixées par la loi, devant le Conseil constitutionnel, réuni en audience solennelle.

Les dispositions des articles 60 et 61 de la présente Constitution s'appliquent au vice-Président de la République.

 

 

 

ARTICLE 80

Le vice-Président de la République agit sur délégation du Président de la République.

Le vice-président de la République supplée le Président de la République lorsque celui-ci est hors du territoire national. Dans ce cas, le Président de la République peut, par décret, lui déléguer la présidence du Conseil des ministres, sur un ordre du jour précis.

 

RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés