Close

DES PARENTS ATTAQUENT EN JUSTICE LEUR ENFANT DE 29 ANS

SANS EMPLOI AFIN DE L'OBLIGER A QUITTER LEUR MAISON

En Chine, des parents attaquent leur enfant en justice parce qu’il n’a pas de travail.

La capitale chinoise a été le théâtre d’un événement pour le moins particulier.

Des parents désespérés ont fait appel à la justice… pour expulser leur fils de 29 ans du cocon familial !

Vous vous souvenez sûrement de ce film nommé Tanguy, une production française qui racontait l’histoire d’un homme de 28 ans qui ne voulait pas quitter le cocon familial.

Eh bien, l’histoire de Tanguy a traversé l’Europe toute entière pour devenir réalité… à Pékin, en Chine.

Dans la capitale de l’Empire du Milieu, un garçon désormais adulte s’est tellement accroché à la cellule familiale que ses parents l’ont attaqué en justice pour l’expulser ! A 29 ans, il était temps…

Un enfant beaucoup trop attaché

Xu Qing n’est pas du genre farouche. Du haut de ses 29 ans, ce jeune adulte n’en démord pas : coûte que coûte, il restera chez Papa et Maman. Seulement, ses géniteurs ne voient pas cette idée du même oeil. En effet, sa mère Xu Hsing et son père Ku ont tenté à de nombreuses reprises de faire comprendre à leur enfant qu’il était temps pour lui de voler de ses propres ailes.

Le jeune adulte leur a répondu par la négative à chaque tentative désespérée de ses parents de l’expulser, leur répliquant même que le seul moyen d’y arriver serait de faire appel à la justice. Malheureusement pour lui, ses parents l’ont pris au mot et la petite famille a dû comparaître devant le juge !

Le roi des feignants  

L’enfant rebelle squatte la maison familiale depuis sa sortie de l’université. Xu Qing aurait déclaré que « le travail est trop ennuyeux » et comme on s’en doute, il n’a rien fait pour se trouver une situation professionnelle. Véritable sangsue, ce dernier ne se contenterait pas seulement d’être un énergumène, il exige en plus de ses parents qu’ils soient à son bon service.

Alors que les journées de Xu Qing sont rythmées par ses siestes et ses escapades sur internet, sa mère, elle, cuisine pour lui et fait son ménage. Quant à son père, il lui a trouvé un travail dans l’entreprise d’un ami. Travail que son diable de fils a quitté au bout de 3 mois, avançant qu’il trouvait ça bien trop ennuyeux et monotone.

Finalement, la libération pour les parents 

Un malheur ne vient jamais seul, et pour cause. L’homme de 29 ans est tombé amoureux, et ce dernier n’a rien trouvé de mieux que d’inviter son âme soeur « chez lui ». Les deux tourtereaux se sont bien trouvés puisque la jeune femme qui partage sa vie n’a elle aussi pas de travail. Pour les parents exténués, cela faisait donc deux personnes pour le prix d’une.

La nécessité de comparaître devant le juge se faisait de plus en plus pressante.

Le verdict : selon le juge, si les parents de Xu Qing désirent l’expulser de leur maison, ces derniers sont dans leur bon droit ! Ils n’ont pas à couver leur enfant éternellement et c’est à ce dernier de se trouver un avenir. Une décision rassurante pour ces parents qui ont dû presque regretter d’avoir mis au monde ce qui s’est finalement avéré être un fardeau…
Source : www.gentside.com

ARTICLE DU 13 AOÛT 2014 DE MAXIME LAMBERT

 

 

© Copyright 2008 - www.loidici.com - Tous droits réservés.