BIENVENUE SUR LE PREMIER SITE JURIDIQUE DE CÔTE D'IVOIRE : www.loidici.com
Close

SAMUEL ETO'O FILS

(CAMEROUNAIS)

 

SAMUEL ETO’O OFFRE UNE MONTRE DE 33 000 EUROS (21.646.581 FCFA) USAIN BOLT

Usain Bolt reçoit un beau cadeau de la part du footballeur Camerounais.

Usain Bolt n'est pas reparti les mains vides des locaux de L'Équipe. Lors de sa venue à Paris pour le meeting de la Golden League à Saint-Denis, le Jamaïcain a rencontré le footballeur camerounais, Samuel Eto'o, pour une opération marketing de leur équipementier.

Ce dernier s'est permis d'offrir au Jamaïcain sa splendide montre sur laquelle le sprinteur avait flashée quelques minutes auparavant.

Source : www.jeuxvideo.com
Date de l’article : 27 juillet 2009

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

SAMUEL ETO’O OFFRE UNE MONTRE DE 33 000 EUROS (21.646.581 FCFA) A CHACUN DE SES COEQUIPIERS…

Il rêvait de se qualifier pour le Mondial 2010. C’est chose faite. Depuis samedi et la victoire du Cameroun contre le Maroc (2-0), Samuel Eto’o a validé son billet pour l’Afrique du Sud. Et pour fêter l’évènement, le joueur a offert un cadeau pour le moins généreux à ses coéquipiers des Lions indomptables, le même présent qu’il avait fait en juillet dernier à Usain Bolt pour ses deux records du monde sur 100 et 200 mètres : une montre d’une valeur de 33 000 euros. « Vous vous rappelez de celle que j’avais offerte à Bolt ? Je vous offre la même, gravée et signée », a lancé l’attaquant camerounais de l’Inter de Milan devant les caméras de Téléfoot dimanche.

Le millionnaire qui joue en Italie est aussi un grand fan d’horlogerie. A 13 ans – et oui, on commence tôt dans le football -, il a dépensé son premier salaire pour s’acheter un « garde-temps ».

Depuis, le Camerounais n’a pas oublié sa passion d’enfance. En mars dernier, il a donc lancé sa collection d’horlogerie/joaillerie. Son nom : Eto’s World… On y trouve des bracelets en croco, ou encore des cadrans en or…

Source : www.sportune.fr

Date de l’article : 16 novembre 2009

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

SAMUEL ETO’O OFFRE DEUX AMBULANCES AU MINSANTE

L’attaquant Camerounais et ambassadeur de l’Unicef a profité de la l’après-midi libre pour offrir deux ambulances médicalisées au ministère de la santé publique (Minsanté). La cérémonie a eu lieu cet après-midi (jeudi) au ministère de la Santé publique en présence du patron des lieux Urbain Olanguena Awono, du ministre des sports et de l’éducation physique, Augustin Edjoa et des parents de Samuel Eto’o Fils.

L’esplanade du ministère de la santé publique a connu une ambiance particulière ce jeudi. Le ministre de la santé publique, Urbain Olanguena Awono et son personnel recevait un hôte de marque, Samuel Eto’o, Ambassadeur de l’unicef.

Le programme d’entraînement des lions indomptables de ce jeudi prévoyait quartier libre dans l’après-midi. L’avant centre des quadruples champions d’Afrique en a donc profité pour programmer cette cérémonie de remise de deux ambulances médicalisées au ministère de la Santé publique.

À cause de son emploi de temps très chargé, cette cérémonie avait plusieurs fois été renvoyée. Le ministère des sports et de l’Éducation physique était représenté par tous ces cadres, au rang desquels le ministre Augustin Edjoa lui-même. Les parents du Pichichi de la Liga Espagnol ont eux aussi effectué le déplacement de Douala pour assister leurs fils. Les entraîneurs des lions indomptables, Jules Frédéric Nyongha et Thomas N’kono étaient également parmi les invités.

Il était 15h 35’ lorsque l’enfant de New Bell est arrivé à bord de sa rutilante voiture. Il est tout de suite conduit dans le cabinet du ministre de la santé pour une dernière mise au point. Ils seront rejoints quelques minutes après par le ministre des Sports, Augustin Edjoa. L’entretien dans le cabinet du patron de la santé durera 15’. La cérémonie officielle peut donc enfin commencer.

Urbain Olanguena Awono prendra la parole en premier pour remercier le bienfaiteur. ‘’Tout jeune il est déjà un grand Camerounais, un grand Africain, un grand citoyen du monde à cause de son talent ‘’ a dit Urbain Olanguena. Le ministre de la Santé a renchérit ‘’ Ces ambulances ne sont pas que des simples voitures, mais des hôpitaux. Il est possible de faire une opération dans la rue en cas d’intervention ‘’. Urbain Olanguena n’a pas tarit d’éloge à l’endroit de Fils. ‘’ Vous êtes un philanthrope qui faite honneur au pays tout entier, le chef de l’état et le premier ministre reconnaissent ce que vous faites ‘’.

Samuel Eto’o a pris la parole à son tour pour recentrer le contexte qui l’a amené à offrir ces ambulances au ministère de la santé publique. En effet, c’est lors d’un voyage de Eto’o au Cameroun qu’il avait discuté avec le ministre de la Santé dans l’avion alors qu’il rejoignait Barcelone. ‘’ Le ministre m’avait demandé de faire quelque chose pour eux.

C’est alors son excellence monsieur le ministre qui avait proposé l’ambulance, et j’avais donc promis de faire quelque chose ‘’. Parlant donc de l’ambulance, le donateur a interpellé les conducteurs à plus de prudence sur nos routes pour que ces ambulances soient de moins en moins utilisées. ‘’Mais si jamais il faut utiliser ces ambulances, je souhaite effectivement qu’elles servent à sauver des vies humaines’’. Eto’o Fils a d’abord remis les clés et le dossier des ambulances au ministre des Sports qui les a à son tour remis à son homologue de la santé. ‘’

 Je suis d’abord footballeur, donc un sportif et c’est à cause du football que j’ai pu faire ce geste, c’est pourquoi c’est le ministre des Sports qui doit vous remettre les clés’’. Sur le champ, le ministre Olanguena a affecté les deux ambulances au service de SAMU, donc une à Douala et l’autre à Yaoundé.

Source : www.camfoot.com

Date de l’article : 17 novembre 2009

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

ETO'O INAUGURE UN CENTRE DE FORMATION AU GABON

La star camerounaise de football Samuel Eto'o a inauguré lundi à Libreville le centre de formation de sa fondation destiné aux "jeunes talents", en présence du président gabonais Ali Bongo et des deux joueurs du FC Barcelone Xavi Hernandez et Victor Valdés.

"J'ai un devoir, c'est d'amener ces enfants à être des champions du monde. Grâce à mes coéquipiers ici présents, j'ai presque tout gagné. La seule chose pour notre continent (africain) c'était la coupe du monde. Peut-être que je n'aurais pas la chance de la gagner, mais à travers vous j'aimerais la gagner", a déclaré Samuel Eto'o lors de l'inauguration de ce centre.

"Nous étions tous jeunes, nous avions un rêve c'est de devenir footballeur, il faut aimer et apprécier ce que vous faite. Moi votre aîné, je veux être le chauffeur de ce bus, mais je ne vais jamais jouer à votre place", a-t-il ajouté en s'adressant à la quarantaine de jeunes gabonais sélectionnés par le centre.

"Mon rêve c'est de voir un pays africain gagner la coupe du monde, nous ne sommes pas loin et nous espérons que votre génération pourra réaliser ce rêve pour nous qui sera donc pour nous la consécration" a pour sa part déclaré Ali Bongo.

Construits en 2011 pour servir de centre d'entraînement durant la Coupe d'Afrique des nations (CAN) qui s'est déroulée en janvier au Gabon, les bâtiments ont été offerts par le Gabon à la fondation, qui financera, selon son fondateur, la formation des jeunes.

La fondation Samuel Eto'o a été créée en 2006, et agit en faveur de l'enfance, tout particulièrement en Afrique de l'ouest sur des questions d'éducation, de santé de base et d'intégration sociale dans les zones les plus défavorisés.

 

Source : www.rtbf.be/

Date de l’article : 28 mai 2012

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

SAMUEL ETO’O VERSE 2M€ CHAQUE ANNEE A SA FONDATION

A ces initiatives, un chiffre, 2 millions d’euros (1.311.914.000 FCFA).

C’est le montant que verse chaque année Samuel Eto’o aux enfants qui vivent à Yaundé, capital du Cameroun, afin de leur permettre de bénéficier des besoins de chaque être humain, l’éducation scolaire entre autres. Sur l’aspect sportif, la Fondation d’Eto’o permet à des jeunes de jouer au football et d’étudier en même temps, dans de bonnes conditions, et possède de nombreux partenariats avec les clubs européens. En témoigne l’histoire du très jeune Fabrice Olinga, 16 ans, 3 mois et 8 jours, qui est devenu le plus jeune buteur de la Liga ce weekend avec son club de Malaga. La quasi-totalité de sa carrière a été financé par l’ancien madrilène…

Le sport oui, la santé et l’éducation aussi

Des dons, Eto’o en fait à d’autres secteurs également : au niveau scolaire, pour encourager l’effort scolaire, le Camerounais offre une bourse à chacun des 50 meilleurs étudiants de l’université de Yaundé – côté médical, la Fondation a également créé deux centres de santé, un hôpital, et fourni beaucoup de matériel. Ces offrandes de Samuel Eto’o font presque oublier l’énormité de son salaire en Russie.

Source : www.sportune.fr

Date de l’article : 25 août 2012

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

SAMUEL ETO’O CONTRIBUE A DES TRAVAUX D’INFRASTRUCTURE ROUTIERE ET ENVISAGE
L’OUVERTURE PROCHAINE D’UN CENTRE DE FORMATION A CONAKRY

Actuellement en visite en Guinée, Samuel Eto’o contribue à des travaux d’infrastructure routière et envisage l’ouverture prochaine d’un centre de formation à Conakry.

Le Professeur Alpha Condé, président de la République de Guinée et Samuel Eto’o fils, l’un des meilleurs ambassadeurs du football africain, tous deux dans des tenues décontractées, en train de procéder à la pose de la première pierre d’une importante infrastructure routière dans la ville de Conakry. Cette scène, qui a eu lieu dans la journée du samedi 23 février, est l’un des temps forts de la visite de deux jours effectuée par l’international camerounais dans la capitale guinéenne. Arrivé le vendredi 22 février et chaleureusement accueilli par de nombreux fans, l’ancien pensionnaire du centre de formation KSA de Douala a tour à tour rencontré Salifou Camara, le président de la Fédération Guinéenne de football (FGF), certains membres du gouvernement local, notamment le ministre des Sports et le Premier ministre, ainsi que le chef de l’Etat, avant de prendre un bain de foule dans le cadre de cette visite inédite.
Au delà de cette parade, le séjour du quadruple Ballon d’Or africain au pays de son illustre prédécesseur Titi Camara (et de Dianbobo Baldé, qu’il a rencontré ce week-end) s’inscrit dans une opération de prospection en vue d’y construire un centre de formation pour jeunes footballeurs. « Si on trouve une entente avec les autorités, on érigera ici, un centre comme celui que nous avons au Gabon, qui forme gratuitement les talents préalablement dénichés dans la métropole comme à l’intérieur de la Guinée », indique un des responsables de la Fundesport, le centre de formation de Samuel Eto’o fils. « Je suis un Africain tout court qui a l’ambition de faire profiter un maximum de pays du continent de ce que j’ai gagné en jouant au footballeur. Comme bon nombre de pays, la Guinée regorge de jeunes joueurs talentueux qui ont besoin d’un coup de pouce pour exercer avec bonheur et plaisir leur passion. Quand ils ont réussi, leurs proches, voire tout le pays, en profite également d’une manière ou d’une autre », a répliqué le footballeur le mieux rémunéré au monde, à ceux qui semblaient s’étonner de sa propension à vouloir construire des centres de formations un peu partout sur le continent.
Samuel Eto’o fils et son club, l’Anzhi Makhachkala, observent depuis le mois de décembre la longue trêve hivernale que connait chaque année la Russian Premier League. En dehors des matchs européens, l’ex-Pichichi du FC Barcelone se balade à travers le monde et honore parfois des rendez-vous extra sportifs. Le mois de mars 2013 sonnera la fin de cette récréation, avec la reprise des compétitions locales en Russie et surtout les éliminatoires du Mondial 2014 zone Afrique. A cette occasion, le capitaine Samuel Eto’o et compagnie recevront le 23 mars à Yaoundé, les Eperviers du Togo et leur capitaine, Emmanuel Adebayor.

 

Source : www.football365.fr

Date de l’article : 24 février 2013

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

SAMUEL ETO’O OFFRE UN PAVILLON PEDIATRIQUE A L’HOPITAL DE DOUALA

Lundi 8 Mai dernier, l’international camerounais Samuel Eto’o Fils à officiellement fait don d’un pavillon pédiatrique à l’hôpital Laquintinie de Douala.

Grâce à ce don, l’hôpital Laquintinie, situé dans le quartier Akwa à Douala va pouvoir gagner en efficacité en matière de pédiatrie. Le pavillon Eto’o Fils, bleu et blanc qui associe haut standing et bonne gestion, comprend :

  • 48 lits est dédié aux urgences et à la réanimation des enfants
  • une salle de déchoquage [1]
  • une photothérapie
  • un service diététique
  • une salle de réunion
  • des bureaux de médecins
  • plusieurs blocs de consultation

Selon l’attaquant d’Antalyaspor :

« Ce pavillon est à vous, c’est pour les citoyens que vous êtes, c’est l’accomplissement d’un rêve pour un monde solidaire. Apporter du sourire aux enfants est la chose la plus merveilleuse. En outre, le pavillon va contribuer de manière efficiente à réduire le taux de mortalité infantile au Cameroun »

Le ministre André Mama Fouda a salué le geste de Samuel Eto’o et loué son engagement militant : « Ce n’est pas la première fois que ce fils du pays fait un geste à l’endroit du secteur de la santé. Il avait offert par le passé une ambulance médicalisée avec des équipements appropriés. Je profite encore de cette occasion pour promouvoir le partenariat public-privé. Je lance également un appel à l’endroit des personnels hospitaliers. Je leur demande de maintenir ce pavillon en son état, de mettre un accent sur l’accueil et de prendre soins des petits malades »

La Fondation Samuel Eto’o voit le jour en mars 2006. Cette structure à but non lucratif a pour objectif de venir en aide à la jeunesse africaine, particulièrement au Cameroun. La fondation Samuel Eto’o apporte des aides d’urgence, promeut l’éducation et sensibilise les moins favorisés à la santé. A travers son action, la fondation du footballeur camerounais œuvre à la création d’un avenir décent pour les jeunes générations africaines.

Création de l’ancien, « Lion indomptable » cette initiative a déjà aidé à la construction de 5 orphelinats au Cameroun et œuvré pour offrir une assistance hospitalière aux jeunes camerounais entre 1 et 14 ans atteints de maladies difficilement opérables dans le pays. C’est dans ce cadre que le 8 Mai 2017, Samuel Eto’o Fils à offert un pavillon pédiatrique à l’hôpital Laquintinie de Douala. Une rétrocession officielle effectuée sous le patronage du ministre de la Santé Publique André Mama Fouda.

Source : www.sanslimitesn.com

Date de l’article : 12 mai 2017

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

SAMUEL ETO’O OFFRE UN SEJOUR EN TURQUIE A CISSE CHEICK

Samuel Eto’O offre un séjour au médaillé d’or en taekwondo au Jeux Olympiques 2016, Cissé Cheick Sallah. Le Camerounais répond à la demande du tireur ivoirien.

Quand un nouvelle star déclare sa flamme à une autre star. Cheick Sallah Junior a déclaré son admiration et son voeu de rencontrer Samuel Eto’O. « Après le Président de la République, j’aimerais que tu sois l’une des personnes qui puisse porter cette médaille…Mon souhait est de te rencontrer, prendre des photos avec toi et faire ta connaissance », déclarait le médaillé d’or olympique à Samuel Eto’O dans une vidéo. Le natif de Bouaké  justifie sa demande. « Parce que tu as été un exemple pour moi… Merci de lire cette vidéo et j’espère que cette demande aura une suite favorable ».

Aussi  cette vidéo publiée, aussitôt Samuel Eto’O est informé. Et, la star camerounaise n’a pas tardé à pondre une réponse à Cissé Cheick. Sur son compte Instagram, le sociétaire d’Antalyspor de Turquie publie une réponse favorable au voeu de Cissé. Non sans l’avoir félicité.

« Champion, je commencerais d’abord par te dire merci, merci de porter haut les couleurs de notre Afrique en remportant cette médaille d’or. Je suis très honoré par ton message à mon endroit et saches que c’est avec plaisir que je t’invite à passer quelques jours avec moi ici à Antalya. C’est le début d’une belle histoire que tu as commencé à écrire et je souhaite d’aller encore plus loin », écrit le légendaire camerounais.

Cissé Cheick Sallah rencontrera donc une de ses idoles en la personne de Samuel Eto’O Fils.

Source : www.levuvuzela.net

 

 

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

 

SAMUEL ETO’O RACONTE SON EMOUVANTE HISTOIRE AVEC UN JEUNE DU PLATEAU


C’était en 2007.

Je suis parti en Côte d’Ivoire. Au Plateau.

J’ai fini de faire certaines courses pour ma femme. Je montais dans ma voiture et puis un jeune Ivoirien est monté avec moi, j’ai eu peur mais il m’a vite abordé, donc je me suis calmé : « Grand-frère, excuse moi, ce n’est pas pour t’agresser, écoute-moi une minute, après, tu pourras appeler la police pour mon intrusion dans ta voiture ».

Il était tellement poli avec moi que, rassuré, je lui ai dit de parler: « Grand-frère, je gare les voitures au Plateau ici, j’ai des ambitions, j’ai des rêves, j’ai des projets mais il n’y a personne pour m’aider, je veux un financement ». Je l’ai écouté aveuglément pendant un temps, puis je lui ai dit : » Tiens un chèque de 3.000.000f. Tiens mon numéro et donne moi le tien, je reviendrai à Abidjan dans 12 mois, si tu as multiplié les 3.000.000f F alors je t’aiderai véritablement.

Il est alors descendu de mon véhiculé, très motivé.

Je suis revenu à Abidjan en Octobre 2008 mais avant ça il m’avait appelé deux mois avant pour me dire qu’il avait multiplié l’argent.

Quand je suis arrivé, je l’ai appelé, on s’est vus, et il m’a montré une quincaillerie, deux taxis rouges. Lui-même gérait sa quincaillerie et les soirs, les chauffeurs de taxis venaient lui verser la recette, à telle enseigne que j’étais fier de lui.

Ce sont des gens comme ça qui vous donnent envie de les aider.

Tu as pitié de quelqu’un, tu lui donnes de l’argent, au lieu de créer une activité avec ça, il va plutôt au bar, il cherche à se saper, vivre la vie.

Ce jeune m’a tellement séduit avec son intelligence que je n’ai pas hésité à l’aider davantage. Il a élargi ses activités. Grâce à moi et lui, plus de 25 jeunes ont un emploi… »

 

Source :www.abidjanshow.com
Date de l’article : 18 février 2018

© Copyright 2008 - www.loidici.com - Tous droits réservés.