BIENVENUE SUR LE PREMIER SITE JURIDIQUE DE CÔTE D'IVOIRE : www.loidici.com


EDGAR HARDY
(CONGOLAIS)

Edgar HARDY, Français originaire du Congo Brazzaville, tenait à lancer son invention dans ce pays qui l’a vu naître et qu’il affectionne tout particulièrement. Il voulait aussi remercier et rendre hommage à Maurice N’GUESSO, Président de la Chambre de Commerce et d’industrie de Brazzaville qui lui a apporté un soutien sans faille. En effet, Edgar HARDY avait rencontré Monsieur Maurice N’Guesso dans les années 80. A cette époque Monsieur N’GUESSO avait demandé à Edgar HARDY de créer le premier Club UNESCO à Pointe-Noire. Celui-ci fut le plus jeune Président d’un Club Unesco au Congo, il avait alors 16 ans.

30 ans plus tard, Edgar HARDY retrouve Monsieur N’GUESSO et a à cœur de restituer à ce pays qui l’a éduqué son savoir afin que la population en milieu rural en profite :

« Enfant, pour lire et faire les devoirs, il fallait être motivé car nous n’avions pas d’électricité. Il fallait alors se rendre dans le quartier européen de la ville pour utiliser la lumière des lampadaires… »

 Sa démarche est celle d’un Président de société, « Solar21 », mais aussi d’un militant : 

Dans les pays émergents, MONA sera distribuée uniquement par le biais d’ONG, des états ou de mécènes. Ceux-ci prendront en charge une partie du coût de la lampe, afin de la rendre accessible aux plus modestes.

Son utilisation :  

MONA peut s’utiliser comme lampe éclairage (pièce de 15 à 20 m2 ) ou comme lampe de lecture, grâce à une double optique brevetée, permettant un éclairage directif ou diffus. Elle est dotée d’une poignée qui lui permet d’être accrochée au mur ou posée sur une table ;

Elle est robuste et s’adapte aux situations les plus extrêmes : son boîtier est traité tous temps et résiste aux chaleurs les plus extrêmes. L’éclairage par diode (POWER LED 1 Watt) est à la fois longue durée et peu gourmand en énergie. La batterie a été testée pour une durée de vie de 30.000 heures et son panneau solaire haute performance a été testé pour résister 7 ans ;

Elle est astucieuse car elle combine éclairage et système de recharge pour téléphone portable ;

Elle est performante : après un temps de charge de 6h00, elle dispose d’une autonomie de 5h00 minimum

MONA est destinée à remplacer la lampe à pétrole ou la bougie : elle est propre, sûre, n’émet pas de fumée, ni de CO2.

MONA sera vendue dans le réseau Nature et Découvertes en France, en Suisse et en Belgique, dès le mois de décembre 2010.

 

SON INVENTION :

 

 

 

Source : www.afriqueredaction.com

RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés