SAM KODO
(TOGOLAIS)

Lauréat du «Mandela Washington Fellowship 2015», Sam KODO a décroché en cette année 2015 aux USA le Prix USADF (African Development Foundation) d’une récompense d’environ 15.000.000 de fcfa, «pour avoir mis au point un ordinateur à faible coût, alimenté par l’énergie solaire, “Smart Bag”».

Etudiant togolais en parcours de Sociologie à l’Université de Lomé, Sam KODO, 23 ans, dirige actuellement une Start-Up spécialisée dans la conception des ordinateurs à faible coût pour élèves et étudiants, des jeux vidéo et des robots. L’entreprise, «Infinite Loop» est basée à Lomé, la capitale du Togo.

Débuts dans l’entrepreneuriat

Sam Kodo a fait ses débuts dans l’univers de l’invention à seulement 8 ans. «J`avais pleins d`idées et de projets, mais je manquais du soutien moral et même financier dans mon pays pour pouvoir décider ce que je voulais réellement faire», se souvient-il. 

Le déclic de sa carrière sera «le Prix décroché à un Concours national nommé "Forum des jeunes Entrepreneurs" en 2013». Sans oublier le soutien à lui apporté par Claude Grunitzsky, Togolais, co-fondateur de TRACE TV.

 

&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&&

Sam Kodo a pénétré le monde de l’invention sur la base d’ambitions ancrées dans le panafricanisme. 

«Depuis mon enfance, je me suis toujours posé cette question: “Pourquoi l`Afrique est-elle en retard technologiquement par rapport aux autres continents? Et aujourd`hui, je continue par me poser cette question qui me ronge et me prive de sommeil.

Je suis devenu entrepreneur car je crois que c`est un excellent moyen de développer technologiquement mon pays et de transformer mon continent. 

Je ne suis pas motivé par l`argent mais par le changement que je veux voir opérer dans mon continent», raconte cet inventeur timide mais déterminé à vaincre toutes formes d’adversité.

Sam KODO a été en 2014 finaliste du Prix Anzisha (qui loue en Afrique du Sud les jeunes entrepreneurs innovants sur le continent noir).

«Les difficultés font partie de la vie de tous les entrepreneurs, c`est-à-dire, de l`étude de marché pour ses produits, comment gagner la confiance des consommateurs. 
Mais aujourd`hui, je peux me permettre de dire que nous commençons par faire d`excellents chiffres d`affaires et les gens deviennent de plus en plus intéressés par nos produits», narre le jeune étudiant qui espère, un jour, devenir un capitaine d’industrie au service de son continent. Pour ce faire, il lance une remarque pleine d’espoirs à tout potentiel entrepreneur en Afrique, et tout particulièrement au Togo : 


«A tous les débutants qui veulent se lancer dans ce domaine, je leur dirai qu`ils ne doivent pas hésiter un seul instant, car dans le domaine de l`entreprenariat, il n’y a pas de pénalités. Même si vous échouez, cet échec doit constituer pour vous une expérience pour vous améliorer. 

L`échec aussi fait partie des facteurs qui peuvent vous conduire vers le succès». Grand admirateur de Léonard de Vinci, ce chef d’entreprise est aussi un fanatique de Steve Jobs.

 

SON INVENTION :

 

 

 

 

Sources : www.alome.com et www.kumatoo.com

RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés