SERGE MOUANGUE
(CAMEROUNAIS)

Serge Mouangue designer d’intérieur, designer industriel et artiste.

Il a vu le jour à Yaoundé, au Cameroun en 1973 Yaounde. Baignant toute son enfance dans l’amour profond pour son pays natal – ses cultures, sa musique et les liens familiaux -, son travail, sa façon de penser, de voir les choses, l’humanité et le monde l’ont  grandement influencés.

Il arrive en France à l’âge de 6 ans, vit à Paris où il fera ses études en arts appliqués, le design d’intérieur et le design industriel à l’ENSCI.

Les Ateliers à Paris, dont il est diplômé en 1999. Pendant la même période, son grand intérêt pour les cultures étrangères le pousse à voyager à travers la France, dans certains pays européens tout en poursuivant sa route vers de contrées plus lointaines comme l’Australie, les États-Unis, la Chine, la Turquie et le Mexique.

Après ses études à Paris, il s’installe en Australie et décroche un stage dans la firme du renommé architecte Glenn Murcutt à Sydney. Il travaille en free-lance comme designer industriel chez Blue Sky Design et Chez Anibou où il eût la possibilité d’expérimenter son art pictural (surtout la peinture à l’aquarelle) mais aussi à Guangzhou, en Chine, comme Designer indépendant.

Mais avant d’aller en Chine, il retourna en France occuper un poste de designer industriel chez Renault Motor Company où il aura comme tâche de concevoir et  de proposer de nouveaux aménagements intérieurs, faire de la recherche, analyser le marché de l’automobile, chercher à saisir les attentes et les exigences de la clientèle de demain.

Ce travail lui donne une autre occasion de s’intéresser à la langue japonaise (Renault étant une filiale de la japonaise Nissan) et à la culture du Japon. Ce qui était une simple curiosité devint une passion, une fascination. Nissan Motor Company a offert à Serge Mouangue la possibilité d’aller travailler (et vivre l’expérience de la vie professionnelle et sociale) au Japon. En 2000, il intègre donc la cellule exploratoire du Design Renault au Technocentre, avant de rejoindre le studio Creative Box International à Tokyo en 2006. Il crée Wafrica en 2008 au Japon et expose à New York, Dakar, Tokyo, Amsterdam, Stockholm…

Il est également à l’origine du concept car électrique NUVU pour Nissan et de l’intérieur du Land Glider, véhicule entre moto, voiture et planeur.

En 2010, il devient le flagship de la plus grande exposition dédiée au design et à l’art contemporain d’origine africaine sur le continent américain “the Global Africa Project”.

Lors du Festival Mondial des Arts Nègres au Sénégal fin 2010, il surprend l’audience par un défilé de mode dans lequel l’Afrique Noire dialogue avec le Japon. Des parallèles entre les racines profondes de traditions de son Cameroun natal et celles du Japon sont remarquablement évidentes.

La vie à Tokyo, moderne, tout en conservant le respect des coutumes anciennes est une grande source d’inspiration pour de Wafrica – des kimonos dessinés et fabriqués à partir de tissus africains et portés par des mannequins Africains -, un projet avant-gardiste suscitant beaucoup d’enthousiasme et le soutien d’autres artistes et créateurs vivant et travaillant à Tokyo.

Serge Mouangue cultive l’ambiguïté des codes esthétiques. Il explore actuellement les liens entre la nanotechnologie et l’interface par la scarification artificielle. Voyez la vidéo en dessous, elle est assez explicite sur le génie créatif de l’Homme.

 

DESIGNER D'INTERIEUR

 

 

 

 

Source : www.savoiretpartage.com

RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés