SERIGNE MACTAR BA
(SENEGALAIS)

Le concepteur et inventeur sénégalais a encore innové. Il a développé une maison en containers, de 50 à 65% moins couteuse que son équivalent en ciment, et également résistante aux tremblements de terre. Ces travaux ont été présentés au concours "The Economist-InnoCentive Entrepreneurship Challenge", et la maison a été classée dans le Top 10 mondial sur plus de 200 soumissions de projet. La maison coûterait environ 5 à 6 millions de F CFA (10 000 $ à 12 000$) et peut être montée en l'espace de deux (2) semaines.

Ses connaissances en armement et ingénierie l'ont également permis de concevoir un fusil d'assaut dérivé des qualités de l'AK-47, du M-16, du FAMAS....

Serigne Mactar BA a aussi conçu le GGV ou Gal à Grande Vitesse, Gal signifiant pirogue en langue Wolof. Le GGV est en fait une vedette de nature militaire en cours de développement équipée de 2 puissants moteurs hors-bords Yamaha. Sa fabrication permettrait d'effectuer des tests en mer pour s'assurer de sa solidité, maniabilité et stabilité avec ses équipements militaires embarqués.

Mais comme souvent, ce genre de projets trouve rarement preneur en Afrique. Soit pas crainte de l'Occident (ce qui est incompréhensible au 21e siècle), soit par manque de vision pour l'Afrique par les dirigeants actuels (ce qui est plus plausible).

25 Septembre 2012

Serigne Mactar BA continue de concevoir et fabriquer des fusées expérimentales. Il en est aujourd'hui à la SK-30P_V4 (SKIMIKAMIYA-30P_4). Les ailes des fusées sont désormais pliables afin de les rendre moins encombrantes ; sans pour autant altérer leur efficacité. Les ogives ne sont pas armées car il ne s'agit, pour l'instant, que de tests de motorisation et des systèmes. La commande de tir est électrique et alimentée par une batterie 12V/7A. Un viseur électronique permet au tireur, grâce au laser, de mieux désigner les cibles à atteindre.

Serigne Mactar BA conçoit actuellement un véhicule blindé qu'il a baptisé le MécaToul. L'idée est de revêtir un véhicule 4X4 pick up conventionnel d'une plaque de blindage léger de 8 à 10 mm d'épaisseur. Sur ce véhicule, sera monté un poste de tir (tourelle de lancement). Ce véhicule blindé est idéal pour escorter les chars de combat.

On peut penser que la synchronisation du " MécaToul " et de la roquette Skimikamiya, avec des caméras infrarouges et de visée, constitue un Système de Défense et d'Attaque qui pourrait profiter à certaines armées africaines dont le sous équipement, souvent lié à la cherté du matériel militaire acheté auprès des puissances militaires, pourrait en partie être comblé par des solutions locales non moins efficaces (surtout si elles sont soutenues par les dirigeants et stratèges militaires éclairés du continent).

---
26 Avril 2012

La nouvelle version de la fusée expérimentale SKIMIKAMIYA-30P_V3 est maintenant un appareil technologiquement perfectionné. En effet, la vitesse, la stabilité, la robustesse et l'étude des matériaux ont été perfectionnées. Ainsi, avant d’augmenter la portée de la fusée, l’accent a été mis sur la fiabilité de l’appareil.

Cette nouvelle version est étanche, et sa rusticité (simplicité) lui permet d’être tirée en tout temps, lieu et circonstance. Concernant l’ogive, des aménagements ont permis d’accroitre la polyvalence des charges utiles emportées. Ce qui fait que l’appareil est maintenant capable de transporter une masse solide, liquide ou gazeuse.

---

Serigne Mactar BA est un ingénieur électromécanicien de nationalité sénégalaise qui a conçu et fabriqué des fusées made in Sénégal. Il a fait sensation en mars 2010 à Dakar lors du SARIS (Salon de la Recherche et des Innovations) où il a présenté son invention au président sénégalais, entre autres visiteurs.

L'aventure commence en 2000 avec la première fusée qui aurait atteint une distance d'environ 300 m en poussée verticale et 800 m en vol balistique (courbe).

La série la plus récente des fusées appelée Skimikamiya-30P aurait une portée d'environ 14 km en vol balistique et attendrait, en vol vertical, une distance comprise entre 5 et 6 km.

La rampe de la fusée expérimentale Skimikamiya-30P dispose d'un vérin qui permet des angles de lancement variant de 0° à 90° (pour une possibilité de rotation de 360°). Elle est conçue de telle sorte que l'on peut y monter une (1) ou douze (12) fusées en même temps.

Les matériaux utilisés pour la fabrication des fusées sont disponibles au Sénégal. Cependant, les travaux de recherches et de conception de cette aventure sont entièrement financés depuis 10 ans par Serigne Mactar BA lui-même. Aussi, la dernière fusée, Skimikamiya-30P, le 30e modèle qu'il a conçu, lui a coûté environ 2 millions de F CFA (3 048 €).

Les fusées peuvent être utilisées dans le transport rapide d'insecticides pour la lutte antiacridiens, pour embarquer des appareils de prise de mesure et des caméras, dans la cartographie, dans la recherche météorologique afin de provoquer des pluies artificielles, etc.

En l'état actuel des recherches et réalisations, les fusées conçues par Serigne Mactar BA auraient atteint un niveau de performance qui permette d'envisager une production industrielle ; pourvu qu'il soit soutenu par les pouvoirs publics et, pourquoi pas des privés sénégalais ou africains.

L'enjeu est de taille car la production industrielle de ces fusées permettrait de créer de nombreux emplois et de valoriser d'avantage certaines disciplines scientifiques ; favorisant ainsi la souveraineté technologique de l'Afrique. En effet, la conception d'une fusée fait appel à la symbiose d'un ensemble de technologies et métiers annexes qui peuvent être ventilés dans d'autres domaines d'application :

- la Mécanique Théorique pour la balistique,
- la Résistance des Matériaux pour la structure de la fusée,
- la Thermodynamique pour le fonctionnement du moteur,
- l'Usinage pour la fabrication des différentes pièces,
- la Chimie pour le carburant et le comburant,
- l'Electricité et l'Electronique pour la mise à feu et le contrôle des données,
- l'Informatique pour les logiciels de conception, etc.

Après " Troposphère ", une fusée made in Congo-Kinshasa, le Sénégal, avec sa fusée Skimikamiya-30P, veut également se donner les moyens de croire en l'aventure spatiale grâce à Serigne Mactar BA.

 

 

SON INVENTION :

 

 

 


Source : www.kumatoo.com

RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés