BIENVENUE SUR LE PREMIER SITE JURIDIQUE DE CÔTE D'IVOIRE : www.loidici.com


TONY SMITH
(CAMEROUNAIS)

A l’occasion du salon de l’entreprise qui se déroule actuellement à Yaoundé au Cameroun, vous présentez un produit de votre conception, une tablette numérique. Avant tout, présentez vous pour nos lecteurs qui ne vous connaissent pas?

Je m’appelle Tony Smith, je vis à Seattle dans l’ouest des États-Unis d’Amérique. Je suis le concepteur de la tablette Limitless Mind Tab 3G.

L’idée s’est définitivement ficelée lors d’un forum international sur l’électronique qui s’est tenu au mois de mars 2011. On m’a sollicité pour représenter certaines marques de produits en Afrique, mais j’ai dit non. Une raison à cela, je réalisais que les produits que je devais vendre n’étaient pas conformes à la réalité camerounaise. Je me suis donc résolu à concevoir un produit qui serait plus proche des habitudes de consommations dans notre contexte africain. En africain je ais exactement ce dont les consommateurs ont besoin. Généralement et c’est le cas du Cameroun, les gens veulent avoir des produits innovants, mais à coût réduit. C’est ainsi que j’ai décidé de créer la marque Limitless, dont l’objectif est d’allier innovation et pragmatisme chez le consommateur en général, mais surtout Africain. Cela faisait deux ans que je nourrissais le projet. Entre temps, j’ai fait le tour chez des partenaires comme Sony, Samsung et le reste, et j’ai pu acquérir des enseignements sur le mode opératoire des entreprises d’électronique.


A la base vous avez quelle formation ?

A la base j’ai une formation de juriste, j’ai un master en administration des affaires. Mais très jeune déjà, je m’intéressais en autodidacte à l’informatique. Je me souviens que je dépannais les appareils électronique de tout mon entourage et plutôt bien. Je dis simplement que l’électronique, c’est ma passion. Lorsque j’étais petit, je souhaitais d’ailleurs travailler à Sony. Arrivé aux États-Unis, vous savez c’est un pays formidable, j’ai pu en marge de mon background de juriste d’affaires, suivre des certifications en électronique. J’ai dans ce cadre, effectué des stages chez Microsoft, Boeing et d’autres entreprises de la région de Seattle. Après j’ai travaillé chez Microsoft où j’ai fait des services qui me positionnaient et me renforçaient dans mon objectif à terme de pouvoir conduire mon concept.

 

Présentez nous brièvement la Limitless Mind Tab, qu’est ce que c’est?

Le Limitless Tab c’est un mini ordinateur portable qui est combiné avec un Smartphone, le tout dans un format réduit. Il possède un écran de 7 pouces qui est capacitive, c'est-à-dire qu’on peut le manœuvrer avec le doigt, il possède un processeur de 800 Mégahertz produit par Dual Core. Il possède un disque dur de 4 giga. Autre caractéristique il se connecte en 3G, c'est-à-dire que vous pouvez vous connecter à l’internet, le système de téléphone GMS ou du style CAMTEL (Cameroon telecommunication). En même temps, il a des fonctionnalités multimédia, vous pouvez jouer de la musique des jeux vidéo et vous connecter sur l’internet en vous offrant la possibilité de profiter de plusieurs applications. Telle qu’elle est conçue, la tablette devrait pouvoir être une opportunité de développement pour les entreprises. Elle pourrait par exemple servir pour l’organisation de réunion de travail avec la possibilité de s’échanger des dossiers des fichiers et des images. Les responsables et cadres d’entreprises peuvent aussi se partager des outils de productivité, comme les feuilles de calcul Excel et autres. Pour les individus, ils pourront jouir de la possibilité d’avoir une tablette qui leur permettra d’effectuer plus d’une tache, de la téléphonie au stockage des cours et des documents d’apprentissage et aussi le service de plusieurs applications. Pour les étudiants par exemple, la tablette offrira la possibilité d’avoir des cours par internet.

Où est fabriquée la tablette et combien en avez-vous déjà vendu jusqu’ici?

La tablette actuellement est assemblée en Chine. Je suis en partenariat avec des villes chinoises. Mais toute la partie Design et toute la partie ingénierie est conçue aux Etats unis et au Cameroun par des équipes de Limitless. C’est un produit qui est dessiné et pensé au Cameroun. Je souhaite en faire une marque et un label camerounais. Actuellement nous avons déjà vendu au Cameroun 300 tablettes ici à PROMOTE. Avant PROMOTE, nous avions vendu déjà 300 tablettes aussi. Au Congo Brazzaville nous avons vendu 200 tablettes et en France le produit fait l’objet de test de conformité. Il est vrai que nous n’avons pas encore mis sur pied un circuit de distribution fort et c’est parce que nous entrons encore dans le marché et que toute la capitalisation est supportée par moi. Mais je suis fier des résultats, parce que 600 tablettes vendues au Cameroun en moins de 2 semaines c’est encourageant et j’ai beaucoup de commandes. Dans le même temps, nous avons eu l’occasion ici de tisser des partenariats avec des gros revendeurs. Nous avons par exemple IT-Center, qui s’est prononcé favorablement, de même que certaines structures de Douala. Nous espérons un jour nous positionner aux côtés des grandes marques.

Récemment on a appris la conception par des indiens d’une tablette à moins de 35 euros alors d’un côté il y a cette concurrence et de l’autre celle des grandes marques, quel est l’avantage comparatif que vous offrez?

Je ne voudrais pas parler du produit indien, il est bien mais il répond à un type de marché. Vous savez l’inde est le pays des extrêmes et une bonne partie de la population est démunie. Donc la tablette leur offre un produit de luxe, mais avec peu de fonctionnalités et de capacités. Par rapport à la concurrence des grandes marques, je dirais simplement que j’ai appris en observant chez eux. Mon concept va au delà de la tablette. Premièrement, sa taille moyenne autorise qu’on puisse la transporter avec soi sans gêne. La deuxième chose, les autres tablettes n’offrent pas les fonctionnalités d’appel. Donc pour les clients de Limitless, l’utilisation de la tablette est vraiment sans limite. Ceux qui se le procurent, achètent directement un téléphone combiné à une tablette. Au contraire de l’Ipad de APPLE ou encore la Galaxy Tab de Samsung qui ne sont que des tablettes. Sur les performances, le produit Limitless a les mêmes fonctionnalités que ses consœurs, en terme de fonctionnalité, de capacités et même de design. En plus, notre tablette vient avec deux puces, donc on peut se connecter auprès de deux opérateurs, qui aujourd’hui au Cameroun fournissent tous des services de l’internet. La tablette comme je l’ai dit est déjà disponible chez IT center à l’avenue Kennedy à Yaoundé, pour 199 000 FCFA seulement.

Vous avez parlé lors d’une présentation de ramener les structures de montages au Cameroun.Pensez-vous pouvoir y trouver un environnement favorable?

J’aime les défis. Vous avez vu que la tablette existe et que je l’ai vendu déjà et les clients sont satisfaits. C’est pour moi un grand succès. Je suis parti presque de rien et je suis en train de grandir, donc je n’ai pas peur de la contradiction. J’aime souvent le dire, j’ai monté tout ceci avec mes économies, vous imaginez bien que personnes aux Etats unis n’aurait financé une telle initiative à côté du géant Ipad. Il fallait le faire et je l’ai fait. Maintenant pour le Cameroun, je suis en pourparlers avec des personnes, les choses semblent favorables. Si cela marchait, d’ici à juin 2012 comme je le projette, cela pourrait aider à créer des emplois pour le pays.

Que vaut aujourd’hui Limitless en capital et en ressources?

Aujourd’hui nous restons une petite entreprise même si nos collaborateurs se retrouvent partout dans le monde. Jusqu’ici je supporte encore seul le Capital et nous avons des équipes au Cameroun, en Chine, à Hong Kong siège de la société, aux États-Unis où se dessine et se conçoit l’appareil. En tout cela peut faire une cinquantaine de personnes. Je reste très ouvert sur les partenariats, mais une fois encore, cela devra être à des conditions précises. C’est vrai on veut gagner sa vie, mais pour moi le plus important, c’est d’abord de parvenir à un objectif plus fort, commercialiser une technologie avec le Label Cameroun. Je souhaite parvenir à un moment où on dira que notre pays est un des Leaders de la tablette électronique. Un accompagnement de l’Etat, quelque en soit la forme serait la bienvenue, mais si finalement il n’y en a pas, j’avancerai quand même, parce que je sais où je vais.

SON INVENTION :

 

 

Source : www.journalducameroun.com

 

RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés