LE SYSTEME ELECTORAL AMERICAIN

L’élection présidentielle américaine se fait suivant un scrutin à deux (2) degrés, le Vote populaire et le « Vote électoral.

Le Vote populaire  comporte cinq (5) étapes qui partent de la déclaration de candidature, à la campagne interne, la convention nationale, la campagne proprement dite et l’élection day.

Pour pouvoir déclarer sa candidature à l’élection présidentielle des Etats-Unis d’Amérique, il faut être âgé de trente cinq (35) ans au moins ; être citoyen des Etats-Unis d’Amérique à la naissance ou citoyen à la suite de la ratification de la Constitution et avoir résidé sur le sol américain pendant quatorze (14) ans au moins.

Enfin, le futur candidat à l’élection présidentielle ne doit pas avoir exercé deux (2) mandats de Président des Etats-Unis d’Amérique.

Lorsque la candidature est admise, les campagnes internes ont lieu et peuvent porter le nom de Caucus  ou dePrimaires.

Les Caucussont des assemblées d'électeurs habitant dans l’Etat où se déroule cette forme de campagne interne. Ces électeurs se réunissent pour voter dans un temps limité leurs candidats. Seule une douzaine d’Etats a opté pour les Caucus, l’Iowa, Wyoming et le Nevada.

Chaque Caucusa un fonctionnement particulier et dans l’Etat de l'Iowa, le Caucus Démocrate  se fait à main levé, en plusieurs fois pour obtenir une majorité solide pour un candidat.

Egalement, chaque électeur a la possibilité de voter pour plusieurs candidats.

Contrairement à l’Iowa, le Caucus Républicain, se fait par un vote unique à bulletin secret.

Quant aux Primaires, elles sont un vote classique, ouvert sur l'ensemble de la journée.

Au début de chaque année électorale, pour pouvoir voter aux Primaires, les citoyens américains s’inscrivent sur une liste électorale et précisent leur choix, Républicains, Démocrates ou Indépendants. Ce choix de l’électeur n'engage pas ce dernier pour le vote final.

Il existe quatre (4) types de scrutins lors des campagnes internes.

Le scrutin fermé permet aux inscrits d'un parti de voter pour un candidat de leur parti uniquement. De ce fait, seuls des inscrits
Républicainspeuvent voter aux Primaires Républicains. De même, sont habilités à voter aux Primaires Démocrates, les personnes qui ont l’étiquette de Démocrate.

Pour le scrutin semi-fermé, les inscrits Démocrate et les Indépendants peuventvoter aux Primaires d’un parti. Par exemple, les inscrits Démocrates et les Indépendants peuvent voter aux Primaires Démocrates.

Le scrutin semi-ouvert est celui où l’électeur est autorisé à voter aux Primaires de son choix, avec l'obligation de ne voter que dans un seul Parti. Ainsi un Démocrate peut voter pour les Primaires Républicains s'il le veut mais il sera interdit de voter aux Primaires Démocrates.

Enfin, le scrutin ouvert comme son nom l’indique est le scrutin qui offre la possibilité aux inscrits de voter aux Primaires de leurs choix et dans autant de partis qu'il le souhaite. Un Républicain peut donc voter aux Primaires Démocrates de son Etat s'il le souhaite, aux Primaires Démocrates et à la Primaire du Libertarian Party.

La date pour la tenue des Primaires proprement dite est importante et reste source de tension entre les Etats.

En effet, chaque Etat veut se faire programmer en première position car chaque victoire est importante puisqu’elle rend crédible le candidat et ce dernier fait une publicité intense de cette victoire, petite soit-elle.

Vers la fin des campagnes internes, il ne reste que quelques candidats en course puisqu’ils quittent la compétition au gré des défaites ou du manque de financement.

Les résultats des Primaires ou des Caucus permettent d’élire les délégués qui représenteront les candidats en fonction du nombre des voix obtenus. La date choisie pour cette élection est appelée « Super Tuesday » ou « Super Mardi ».

Le mardi 04 mars 2008 a été le « Super Tuesday»  de l’élection américaine de 2008.

Les délégués sont certes des élus des Primaires, mais certains sont des responsables fédéraux des partis, les élus du congrès fédéral et les gouverneurs des Etats suivant leur parti d'origine.

Ensuite, à la convention nationale qui a lieu à fin août pour les Démocrates et début septembre pour les Républicains, les délégués se retrouvent pour désigner le candidat du parti et son Vice-président ou « Colistier » ou « Ticket ».

La campagne même se déroule de septembre à octobre.

L’élection day a lieu le mardi qui suit le premier lundi de novembre de l’année de l’élection.

Contrairement à la Côte d’Ivoire où le scrutin de l’élection du Président de la République est un scrutin direct, l’élection présidentielle américaine est un scrutin indirect où le peuple confère ses pouvoirs à des personnes appelées Grands électeurs. Le nombre de Grands électeurs dans chaque Etat dépend du nombre d’habitants et plus l’Etat est peuplé, plus le nombre de  Grands électeurs est élevé.

Le nombre de Grands électeurs par Etats se présente ainsi, l’Alabama a 9 ; l’Alaska 3 ; l’Arizona 10 ; l’Arkansas 6 ; la Californie 55 ; la Caroline du Nord 15 ; la Caroline du Sud 8 ; le Colorado 9 ; le Connecticut 7 ; le Dakota du Nord 3 ; le Dakota du Sud 3 ; le Delaware 3 ; la Floride 27 ; la Géorgie 15 ; Hawaii 4 ; l’Idaho 4 ; l’Illinois 21 ; l’Indiana 11 ; l’Iowa 7 ; le Kansas 6 ; le Kentucky 8 ; la Louisiane 9 ; Maine 4 ; Maryland 10 ; le Massachusetts 12 ; Michigan 17 ; le Minnesota 10 ; le Mississippi 6 ; le Missouri 11 ; le Montana 3 ; le Nebraska 5 ; le Nevada 5 ; le New Hampshire 4 ; le New Jersey 15 ; le Nouveau Mexique 5 ; New York 31 ; l’Ohio 20 ; l’Oklahoma 7 ; l’Oregon 7 ; la Pennsylvanie 21 ; Rhode Island 4 ; le Tennessee 11 ; le Texas 34 ; l’Utah 5 ; Vermont 3 ; la Virginie 13 ; la Virginie Occidentale 5 ; Washington 11 ; le Wisconsin 10 ; le Wyoming 3 et le District de Columbia 3.

L’on compte un total de 538 Grands électeurs.

L’élection day qui a lieu en novembre, dernière étape du vote populaire est celle où tous les électeurs de chaque Etat âgés de dix-huit (18) ans votent.

Le candidat qui remporte le plus grand nombre de voix dans un Etat remporte tout l'Etat c'est-à-dire qu'il remporte les votes de tous les grands électeurs de cet Etat, à l'exception du Maine et du Nebraska qui les répartissent à la proportionnelle.

Au cours du vote électoral, les Grands électeurs se réunissent en Collège électoral le premier lundi qui suit le deuxième mercredi de décembre pour élire le Président et le Vice-président des Etats-Unis conformément au résultat des élections de l'Etat qui les a désignés.

De ce fait, si les électeurs de l'Etat de Floride votent en majorité pour le candidat Républicain, les 27 Grands électeurs de la Floride répercuteront ce vote et éliront dans leur ensemble pour le candidat Républicain.

Les voix, exprimées en faveur des autres candidats, seront perdues.

Le système électoral américain présente un risque puisque que les résultats ne sont pas comptabilisés à l'échelle nationale mais par Etats et un candidat peut donc remporter la majorité absolue au collège électoral en obtenant le vote des Grands électeurs des Etats comme la Californie, la Caroline du Nord, la Floride, la Géorgie, l’Illinois, le Massachussetts, le Michigan, New York, l’Ohio, la Pennsylvanie, le Tennessee, le Texas et la Virginie, même s’il a eu une faible marge de victoire au suffrage populaire.

Lorsque les résultats des élections sont très serrés, le vainqueur peut être le candidat qui n'a pas remporté le plus grand nombre de voix, mais plutôt celui qui a eu la faveur des Etats qui possèdent un grand nombre de Grands électeurs.

Ainsi, en 2000, le candidat Démocrate Al Gore avait remporté une majorité de voix, mais le candidat Bush a gagné parce qu’il avait eu un maximum d'Etats et donc de Grands électeurs.

Le candidat Al Gore qui a constaté des irrégularités avait demandé le recomptage des voix en Floride et à quelques milliers de voix près, il aurait remporté l'Etat de Floride qui lui aurait permis de gagner l’élection présidentielle.

Egalement, en 2004, John Kerry aurait pu être le Président des Etats-Unis d’Amérique avec seulement dix-neuf (19) Etats en sa faveur s'il avait obtenu l'Etat de Floride.

Si le système de vote était au suffrage direct où le passage des Grands électeursétait exclu, John Kerry aurait gagné car il avait obtenu 50.999.897 voix sur l'ensemble des Etats-Unis, contre 50.456.002 pour George Bush.

Concernant le déroulement de l’élection présidentielle américaine, après le vote des Grands électeurs, la liste est transmise scellée et certifiée au Sénat et le 6 janvier de l’élection présidentielle, au cours d’une séance exceptionnelle, la liste est portée à la connaissance des Sénateurs et des
Grands électeurs présents.

Cette élection se gagne à la majorité absolue des voix, soit 270 voix sur 538.

Si aucun candidat n'atteint la majorité absolue, la Chambre des Représentants choisit le Président des Etats-Unis d’Amérique parmi les trois (3) candidats arrivés en tête.

Si le même cas se reproduit pour la désignation du Vice-président, le Sénat choisit entre les deux (2) candidats, celui qui a obtenu le plus de voix.

Enfin, l’investiture du Président des Etats-Unis d’Amérique a lieu le 20 janvier de l’année de l’élection du Président des Etats-Unis d’Amérique et si le 20 janvier est un dimanche, l’investiture se déroule le 21 janvier.

Le jour de l’investiture du Président des Etats-Unis d’Amérique est appelé « Inauguration Day » et revêt une grande importance pour le peuple américain parce que ce jour est celui où le Président des Etats-Unis d’Amérique prend ses fonctions de chef de l’exécutif.

Le Vice-président prête serment avant la prestation de serment du Président des Etats-Unis d’Amérique en ces termes : « Je jure solennellement (ou affirme) que je soutiendrai et défendrai la Constitution des Etats-Unis contre tous ennemis, extérieurs ou intérieurs, que je montrerai loyauté et allégeance à celle-ci, que je prends cette obligation librement, sans aucune réserve intellectuelle ni esprit de m'en distraire et je vais bien et loyalement m'acquitter des devoirs de la charge que je m'apprête à prendre. Que Dieu me vienne en aide ».

A 12H00, le Président des Etats-Unis d’Amérique prête serment devant la Cour suprême et répète : « Je jure solennellement (ou affirme) que j'exécuterai loyalement la charge de président des Etats-Unis et que dans toute la mesure de mes moyens, je préserverai, protégerai et défendrai la Constitution des Etats-Unis. »

Le Président et le Vice-président des Etats-Unis d’Amérique jurent sur la Bible quoique cette étape ne soit pas imposée par la Constitution américaine.

Cette investiture a lieu sur les marches du siège du Congrès appelé le Capitole, dans le centre de Washington, D.C. et la fanfare militaire américaine joue « quatre ruflles and flourishes » et le « Hail to the Chief », l’hymne présidentiel.

Puis, vingt et un (21) coups de Canon sont tirés par des obusiers du District militaire de Washington.

Le Président des Etats-Unis d’Amérique prononce son premier discours officiel et les deux (2) personnalités à l’honneur, le Président, le Vice-président et leurs conjointes se rendent à la Maison-Blanche pour assister au défilé programmé.

Le Congrès invite ensuite le Président et le Vice-président à prendre part au déjeuner préparé en leur honneur.

Le soir de l’investiture, le Président et le Vice-président et leurs épouses participent à quelques bals.

Le 21 janvier, la cérémonie d’investiture prend fin avec le service religieux à la cathédrale nationale de Washington.

RETOUR

©Copyright 2008 www.loidici.com - Tous droits réservés